Weltwoche
Classement
Qualité totale 2018
Pertinence 2018
Diversité 2018
Contextualisation 2018
Professionnalisme 2018
Lecture : La Weltwoche atteint 67 points de qualité sur 100, soit le même nombre de points que lors de la dernière période de mesure.
Perception de la qualité groupe cible
59
68
68

18-24

25-45

46+

Groupes d’âge

67
66

féminin

masculin

Sexe

s.r.
69
62

bas

moyen

haut

Niveau d’éducation

Perception de la qualité selon les groupes cibles : Les personnes interrogées accordent des points de qualité dépendant de l’âge, du sexe et du niveau d’éducation (échelle de 0 « qualité minimale » à 100 « qualité maximale »).

(s.r.) est l’abréviation pour « sans réponse » et représente les groupes cibles dont le nombre est trop bas pour une perception de qualité représentative.

Comparaison de la qualité

Qualité de la couverture médiatique

Perception de la qualité

Pertinence

Diversité

Contextualisation

Professionnalisme

Lecture : Dans l’ensemble, la Weltwoche se place au milieu supérieur du classement. L’analyse de contenu démontre ses atouts en termes de contextualisation et ses faiblesses concernant le professionnalisme qui se fonde sur son style émotionnel dirigé contre les opposants politiques.

Bonne contextualisation avec peu d’objectivité

▪ L’hebdomadaire, qui n’évite pas les controverses politique et parfois les alimente même, se situe au milieu supérieur de son groupe de comparaison, mais aucun autre titre obtient des résultats aussi diversifiés.
▪ D’une part, les personnes interrogées attestent à la Weltwoche de la haute qualité en ce qui concerne la pertinence du contenu et la contextualisation. D’autre part, ils lui attestent de la faible qualité en termes de la diversité des sujets et des opinions ainsi que du professionnalisme. L’analyse de contenu certifie à la Weltwoche – en plus d’une grande diversité et pertinence – de bons résultats par rapport à la contextualisation. Mais les valeurs dans la dimension du professionnalisme restent loin derrière. Cela s’explique par le style de reportage émotionnel, dirigé contre les opposants politiques.
▪ Au fil du temps, la Weltwoche ne présente aucun changement significatif de sa qualité.
Société exploitante Weltwoche Verlags AG
Contrôleur Weltwoche Verlags AG
Editeur Roger Köppel
Rédacteur en chef Roger Köppel
Taux de 2017 191 000
Politique 43%
 
Economie 8%
 
Culture 22%
 
Sport 2%
 
Société 25%