Journaux du dimanche et magazines

Les sociétés médiatiques de nos jours se caractérisent par l’effacement de la distinction entre la production, le contenu et la réception de l’information : Les « tickers » en direct, les « services push » et les médias sociaux créent et exigent un flux incessant d’actualités. Les journaux du dimanche et les magazines arrivent à offrir une orientation dans ce flot d’informations. C’est peut-être l’une des raisons pour lesquelles les tirages des journaux du dimanche et des magazines n’ont pas diminué aussi fortement comme ceux de la presse par abonnement quotidienne.

Le facteur décisif ici n’est pas tant le dimanche comme jour de publication, mais plutôt le rythme de publication hebdomadaire. Il laisse le temps pour des recherches et des reportages de fond exigeants. Souvent, les investigations des journaux du dimanche et magazines réussissent à déclencher de fortes réactions et débats publics.

Perception de la qualité
Qualité de la couverture médiatique

Qualité de la couverture médiatique et perception de la qualité au sein de la population Pour l’analyse de contenu (l’axe X) et le sondage (l’axe Y), le graphique montre si un journal du dimanche ou un magazine atteint des valeurs de qualité inférieures à la moyenne (-1), moyennes (0) ou supérieures à la moyenne (+1). Pour les titres qui se situent en diagonale, les deux méthodes ont produit des résultats analogiques. Pour les titres en dehors de la diagonale, les résultats de l’analyse de contenu et du sondage diffèrent. Les points positionnés au-dessus de la diagonale démontrent que les titres correspondants ont vu s’attribuer une qualité supérieure dans le sondage. Si les titres se situent en dessous de la diagonale, ils ont obtenu un résultat supérieur dans l’analyse de contenu.

Lecture : Dans le groupe de comparaison « Journaux du dimanche et magazines », SonntagsBlick a obtenu une note inférieure à la moyenne tant dans l’analyse de contenu que dans le sondage.

La NZZ am Sonntag et la WOZ, synonymes de qualité La qualité d’un titre n’est pas liée à son orientation politique. Cela se reflète dans le fait que le titre libéral NZZ am Sonntag et la WOZ de gauche partagent leurs position à la tête du classement du groupe de comparaison « journaux du dimanche et magazines ». Les deux titres – malgré leurs atouts individuels différents – atteignent un total de 77 points de qualité sur 100 chacun. La NZZ am Sonntag obtient les meilleurs résultats lors du sondage. La WOZ a une longueur d’avance dans l’analyse de contenu. Ensuite suivent la Weltwoche et la SonntagsZeitung, qui obtiennent chacune 67 points de qualité.

Cela démontre que l’orientation politique n’est pas un indicateur pour la qualité des médias. La SonntagsZeitung obtient de meilleurs résultats dans le sondage que la Weltwoche polarisante, mais cette dernière marque des points dans l’analyse de contenu, en particulier en ce qui concerne la contextualisation. La Schweiz am Wochenende et Le Matin Dimanche sont juste derrière en cinquième et sixième place, avec 65 et 64 points. Loin derrière, par contre, suit le SonntagsBlick avec 50 points de qualité, son résultat est inférieur à la moyenne autant dans l’analyse de contenu que dans le sondage.