«Annales» et «Classement de la qualité des médias»

Les Annales de la qualité des médias existent en Suisse depuis 2010. Elles sont élaborées par la fondation « Kurt Imhof Stiftung für Medienqualität » et éditées par le fög – Institut de recherche sur la sphère publique et la société de l’Université de Zurich. Dès 2016, le Classement de la qualité des médias (CQM) de l’Association fondatrice pour la qualité des médias vient compléter ce projet tous les deux ans. Quels sont les points communs et les différences entre ces deux projets ?

Les deux projets partagent le même objectif, à savoir encourager le dialogue sur la qualité des médias en Suisse. Tous deux reposent sur la même conception de la qualité, fondée sur la théorie de la démocratie. En outre, le fög – Institut de recherche sur la sphère publique et la société de l’Université de Zurich – est impliqué dans les deux projets et assure la responsabilité de mesurer la qualité de la couverture médiatique.

En revanche, les deux projets se différencient par le fait que les Annales mettent l’accent sur les dynamiques de développement de la qualité des médias à long terme et tissent des liens entre la dynamique qualitative et des facteurs d’influence d’ordre structurel. Les Annales s’intéressent en premierlieu aux effets de l’évolution des ressources financières, humaines et temporelles sur la qualité de la couverture médiatique qu’offre le journalisme d’information.

En revanche, le Classement de la qualité des médias donne la priorité à une évaluation (classement) approfondie et actuelle de la qualité des médias. De plus, la perception de la qualité au sein de la population est prise en compte. Cette double mesure de la qualité des médias est unique sur le plan national et international.

En général, les Annales et le Classement de la qualité des médias constituent deux projets complémentaires.